27 juillet 2007

Voyage à Paris

La semaine dernière, je me suis offert 5 jours à Paris, pour visiter, aller dans les musées etc.
J'avais préparé mon voyage en notant les endroits où je souhaitais aller et en repérant les adresses sur le plan de la ville avec des marques de couleur pour pouvoir "grouper".
Et finalement j'ai réussi à faire une bonne partie de ce que j'avais prévu, entre autres aller chez G. Detou et chez Kioko.
J'ai quand même essayé d'être raisonnable, parce que le budget était plus que limité et que je devais porter tout ça en rentrant (ça calme...).

Voici donc mes achats chez G. Detou:


Du chocolat blanc pour les macarons, des petits coeurs au chocolat pour décorer les gâteaux, et du sucre d'érable en poudre.

Ne figurent pas sur la photo 500 g de poires séchées qui ont été à moitié dévorées à Paris...

J'ai aussi hésité à acheter de l'alginate pour faire des "liquid ravioli" mais c'était assez cher et c'était plus pour l'aspect chimie amusante car je doute que j'apprécierais de manger ce genre de choses.


Chez Kioko, les prix on servi de frein de façon très efficace, j'ai donc essayé de n'acheter que ce dont je ne pouvait trouver d'équivalent ailleurs.

De gauche à droite et de haut en bas, du thé vert hojicha, des flocons de bonite pour le dashi, des algues nori assaisonnées (cadeau pour JC qui en est fou), et de la farine spéciale pour faire des mochi.



Voici quelques photos prises pendant mes visites:


Un bateau sur la Seine


Le ministère de la culture et de la communication, j'adore les décos de la façade

Un nénuphar au jardin alpin du jardin des plantes


Une petite grenouille

Je suis également allée manger chez Hokkaido Ramen, recommandé entre autres par Cléa sur son blog, et je dois avouer que j'ai été un peu déçue: je ne doute pas que la cuisine ait un goût authentique pour ceux qui sont déjà allés au Japon, mais pour moi, pourrie-gâtée par les saveurs du Sushi Street Café , j'ai trouvé ça mangeable sans plus: les gyoza étaien corrects, les yakisoba à la fois trop salées et fadasses...

Et c'était à peine moins cher que mon restaurant préféré en plus!

Par contre l'accueil était très agréable et j'ai même emporté le reste de mes nouilles façon "doggie bag", ce qui est inimaginable à Marseille malheureusement.

Par contre, j'ai mangé dans un restaurant de pâtes fraîches qui s'appelle Le Jardin des Pâtes, sur lequel je suis tombée par hasard à côté du jardin des plantes et je me suis régalée.

Le principe: des pâtes fraîches maison à la farine bio de riz, de sarasin, de châtaigne etc., chaque sorte de pâtes étant assaisonnées d'une façon différente.

J'ai choisi des pâtes de riz au wok avec des légumes et du tofu, et ça a été de loin mon meilleur repas parisien. Je me suis fait la réflexion que c'était aussi bon que à la maison, domage pour le dépaysement...

Enfin voisi une photo de l'intérieur du resto, très agréable avec sa déco à base de plantes vertes.

1 commentaire:

Marta a dit…

je suis allé un fois a paris et cetait très beaux, mais j'etais allé comme vegetariennes et j'avais pas eu des problemes, mais maintenant comme vegan, je doit me renseigner moi aussi ;-) au aller manger,etc....
Mais je voudrais encore y aller,...
excuse moi mais j'ecrit pas très bien le francais... je suis suisse italienne...
ciao ciao
Marta